LabRH

Lancement du LAB RH et présentation du pôle R&D

 

discours_labrh

Jean Bassère (Directeur Général de Pôle Emploi), Myriam El Khomri (Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social), Axelle Lemaire (Secrétaire d’État chargée du Numérique), Sabine Lochmann (Présidente du Directoire de BPI Group), Jérémy Lamri (Président du Lab RH) & Boris Sirbey (Porte parole et trésorier du Lab RH).

 
Le jeudi 26 novembre 2015, Emilie Tortora, CEO de Coxibiz et Amélie Collinet, Responsable Communication étaient présentes aux Salons du Louvre pour la soirée de lancement du Lab RH ainsi que de la signature du partenariat avec BPI Group en présence de Myriam El Khomri (Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social), Axelle Lemaire (Secrétaire d’État chargée du Numérique), Jean Bassère (Directeur Général de Pôle Emploi), Sabine Lochmann (Présidente du Directoire de BPI Group), Jérémy Lamri (Président du Lab RH) & Boris Sirbey (Porte parole et trésorier du Lab RH). C’est l’occasion de faire le point aujourd’hui sur le LAB RH, et son Pôle R&D.

 

#1 Qu’est ce que le Lab RH ?

Le Lab RH est une association qui a pour objectif de fédérer, dynamiser et promouvoir le monde des RH autour du numérique, de l’innovation et de la créativité pour faciliter l’accès à l’emploi des français et dynamiser la croissance des entreprises.

Les RH et les recruteurs sont les premiers impactés par le numérique mais ne sont ni formés ni outillés pour cela. Un article de Antoine Amiel, fondateur de Learn Assembly explique bien se phénomène en une phrase « les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés ».

C’est partant de ce constat et de la nécessite de favoriser les échanges entre entreprises et start-up que le Lab RH est née.
Il regroupe aujourd’hui une centaine de start-up qui se penchent d’ores et déjà sur les diverses problématiques des RH et du numérique.

Le Lab RH est composé de différents pôles dont le pôle Recherche et Développement est pris en charge par Emilie Tortora, CEO de Coxibiz

 

#2 Le pôle Recherche et Développement

 

La génèse

Emilie Tortora a fait le constat mi 2015 qu’il n’existait pas de pôle de compétitivité en France sur les sujets des sciences humaines, de la psychologie, des sciences cognititives et de la neuroscience.

emilie tortora

 

Ayant besoin de solliciter à ce moment de nombreux acteurs sur le sujet pour continuer la démarche de recherche interne de Coxibiz, elle échange alors avec Jean Pralong, membre du comité scientifique de Coxibiz qui est Directeur de la Chaire Nouvelle Carrières de NEOMA, et CEO de SAVEN, start-up du LAB. Ils réfléchissent ensemble à l’opportunité de créée une fondation sur le sujet.

C’est par hasard qu’elle découvre l’iniative du LAB RH et décide alors lors de la première annonce en Juillet de proposer la création du Pôle R&D. Elle est ensuite nommée Directrice du Pôle, elle demande alors à Jean Pralong de la rejoindre dans son pôle.

Les objectifs

Le pôle R&D a pour objectif de créer des ponts entre les chercheurs (psychologie, sciences cognitives, BIG DATA, Intelligence artificielle…) et les start-ups.

Pourquoi ?

Simplement parce que les coûts d’accès à la recherche pour les start-up sont trop élevés. Et que par contre, nous avons des besoins communs à mutualiser.
Même si parfois nous sommes concurrents sur des thématiques, l’objectif est de pousser l’innovation au plus haut niveau.

« Pouvoir identifier et convaincre les chercheurs de jouer un rôle de mentors avec les starts-up. Je suis convaincue qu’il est possible de trouver un modèle de cluster agile qui menés des opérations de recherche, dans un temps courts de 3 à 9 mois, au rythme des start-ups » Emilie Tortora

CO-FINANCEMENT / MUTUALISATION / MENTORAT

 « Nous voulons créer des clusters agiles »

via GIPHY

 

Anecdote :

« Au démarrage du projet de Coxibiz, nous avons mené un travail de recherche sur les métiers, les compétences, leurs interactions, leurs définition. Nous avons étudié, cartographié une cinquantaine de thèses sur le leadership, l’intelligence émotionnelles, l’assessment, la psychométrie…. Autant vous dire qu’il y avait beaucoup d’information, parfois pas simple à analyser ! J’aurai voulu juste pouvoir contacter par mail par exemple Déborah Anconu, du M.I.T. qui travaille sur la valeur du leadership pour lui poser une question sur un extrait de sa thèse. C’est là où l’idée est née. Il faut fluidifier les relations, et l’information ! C’est comme ça que j’ai fait d’ailleurs avec Jean Pralong quand elle avait besoin de creuser le sujet sur les tests dans le recrutement » Emilie Tortora, CEO Coxibiz

jean pralong

 

Notre feuille de route

– Créer un panorama des sujets de recherche en France,
– Dialoguer avec les laboratoires de recherche en vue de nouer des partenariats stratégiques,
– Identifier des chercheurs start-up friendly
– Mutualiser des besoins communs sur les outils technologiques
– Constituer une BDD de testeurs/candidats volontaires pour mettre en place des tests de produits ou d’outils d’évaluation,
– Créer un réseau de Docteurs acceptant de travailler comme consultant sur des projets très courts (1 à 6 mois),
– Pérenniser la démarche de recherche du Lab RH,
– Accompagner les start-up pour trouver des doctorants.

via GIPHY

« il est temps de secouer la recherche en France »

 

#3 Nos besoins

« Connaissez-vous des chercheurs qui souhaitent rencontrer des start-up agiles et créatives ? »

Nous recherchons des HAPPY CHERCHEURS, des FUNKY ChERCHEURS

 

Sur les sujets suivants :

– Psychologie
– Psychométrie
– Sociologie
– Interaction hommes machines
– Big Data
– Machine learning
– Intelligence Artificielle
– Linguistique
– Neuroscience
– …

Pour quoi faire ?

Dans un premier temps, pour venir exposer lors d’un débat leurs projets de recherche, leurs résultats en présence des start-up, des grands groupe, et des médias spécialisés.

Vous n’aimez pas parler en public ? Pas de soucis, on peut se voir en petit comité et échanger sur vos sujets de recherche et apprendre à mieux vous connaître pour vous proposer des rencontres au sein du LAB RH.

<

Dans les commentaires, cher lecteur passionné, vous pouvez faire une NOMINATION si vous connaissez un FUNKY chercheur. Nous nous chargerons de le contacter (svp, merci de mentionner ses sujets préférées)…

via GIPHY

 

Vous aimez cette article ?
Partagez le !

Un commentaire